La Galerie d’Eve –Art78. Exposition artistique virtuelle des artistes du Sud-Yvelines et limitrophes. FOCUS sur l’Artiste Yann PYM.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19 en Europe,  les artistes visuels tentent  de préserver leur activité. Malgré l’absence de perspectives, leur inspiration ne s’est pas tarie.

Suite à l’ouverture de la Galerie d’Eve -ART78  le 12 juin 2021, avec son exposition artistique 100% virtuelle lancée en soutient aux artistes locaux du Sud-Yvelines et communes limitrophes mais aussi sponsorisés et soutenues par des commerces et entreprises locales, nous vous présenterons les 19 artistes présents. (1 jour / 1 artiste).

Aujourd’hui nous vous présentons Yann PORCHEDDU, de son nom d’artiste Yann PYM ,

Pym, qui fait de la peinture sur figurine et de la photographie à la fois colorées et envoutantes, nous transportant alors dans son univers créatif, à la fois empli de mystères et de couleurs. Il a accepté de répondre à nos questions, nous dévoilant ainsi les coulisses de ses œuvres, ses inspirations, ou encore son processus de création spécialement pour les Balades Rambolitaines.

Que vous ayez un intérieur design ou cosy, ses œuvres ne manqueront pas d’ apporter leur touche de couleur et un sentiment de bien-être à votre décoration. Pour tout renseignement, vous pouvez contacter directement l’artiste à cette adresse mail : yann.porcheddu@gmail.com. 

Présentez-vous, dites-nous ce que vous faites dans la vie. Expliquez-nous votre parcours, comment vous est venue l’envie de peindre ? Avez-vous fait une école d’Art ?

Depuis le début de mon adolescence j’ai toujours pratiqué des activités créatives: jeu de construction et dessin. J’ai suivi des études littéraires avec comme option l’Histoire des Arts. J’ai fait des études supérieures dans la communication jusqu’au Master. La vie n’étant pas un long fleuve tranquille, je travaille actuellement dans les ressources humaines. Ce choix me permet d’avoir de nombreuses activités: la peinture, la photographie, la danse, le sport et le cinéma. Les semaines sont bien remplies et je fais mon maximum pour partager ces moments. 

Qu’est-ce qui vous attire dans la peinture ? Pourquoi créez-vous ? 

La pratique de la peinture est quelque chose qui fait partie de moi, elle fût un moyen de prendre confiance en moi lors de mon adolescence. C’est grâce à cela que j’ai franchi de nombreux obstacles dans ma vie. Cela fait 16 ans que je pratique la peinture et que je m’épanoui. J’aime donner vie à quelque chose, apporter ma vision et communiquer mes émotions à travers le choix de mes couleurs ainsi que les différents éléments constituants une figurine…

Comment avez-vous commencé ? Quel a été votre déclic ?

J’ai vu mon père peindre des santons pour la crèche. Grâce à la sortie du 1er film du Seigneur des Anneaux, j’ai découvert l’univers des figurines à monter et à peindre. Cela fait maintenant que je pratique cette activité en me diversifiant dans les créations et les univers. Afin de partager ma passion, je me suis mis à faire des photos. J’ai vite pris goût à cette pratique et c’est devenu ma seconde passion. J’ai commencé à faire des photos de fleurs puis je me suis ouvert à tous types de sujet et dernièrement au portrait.

Quel est votre style ? Quelle peinture utilisez-vous ?

Je peins des figurines principalement avec de l’acrylique au pinceau et à l’aérographe (mini pistolet à peinture). Selon les effets et l’histoire que je veux raconter à travers ma création, je suis amené à utiliser des peintures qui font des effets de rouille par exemple. J’utilise aussi des pigments, des vernis sans oublier les matériaux pour réaliser des socles. C’est un des aspects que j’apprécie le plus, ça me permet de donner un contexte réaliste et de faire vivre ma figurine. J’aime faire des choses simples, avec juste de la terre et quelques feuilles à des socles avec un effet marbre ou alors neigeux, du givre sur les plantes sèchent, des stalactites, de l’eau qui coule et encore pleins d’autre chose. 
En ce qui concerne la photo, j’ai un matériel NIKON, un boîtier de moyenne gamme complété par plusieurs objectifs afin de pouvoir faire selon mes envies ou les besoins du moment. J’aime faire des photos contrastées mais aussi très douces dans les lignes ou les transitions. La capture d’un instant pour moi est l’expression de ma sensibilité et je suis quelqu’un d’hypersensible, ce qui se traduit par des images très différentes. Une image est une émotion.

Quelle(s) œuvre(s) avez-vous présenter au cours de l’exposition virtuelle « La Galerie d’Eve » ? Parlez-nous d’elles.

J’ai choisi ces deux œuvres pour leurs couleurs et la lecture qu’on peut en avoir.

La figurine intitulée Figurine « Feuille bleue », illustre une humanoïde perdue dans la neige. Ça tenue n’a aucun rapport avec l’environnement ce qui laisse penser qu’elle n’a pas choisi d’être là. Cependant elle n’exprime aucun sentiment de colère ou de peur. Elle avance et combat ses craintes. Cette figurine issue du jeu Star Wars Légion, représente un otage du point de vue scénario. En tant que peintre, j’ai trouvé que le message d’une personne contrainte est l’expression de notre société actuelle, où malgré les artifices, nous sommes entravés par les règles. 

En ce qui concerne la photographie « 50 nuances de Nutance », ce fut évidence, car cette fleur illustre de nombreuses choses qui me plaisent dans la nature. La variété subtile des couleurs, la géométrie naturelle qui frôle la perfection mathématique, l’ambiguïté de lecture que l’on peut avoir de cette fleur peu connue du grand public. Puis je trouve cette photo à la fois très profonde, elle peut nous faire voyager comme se demander si elle n’est pas issue de la collection IKEA.

Combien de temps cela vous a pris pour réaliser ces œuvres ?

C’est difficile à évaluer pour le temps passer sur la figurine, car c’est fait en plusieurs étapes et parfois avec d’autres figurines notamment pour la sous-couche. Si je devais donner un chiffre, je dirais 4 heures. 

En ce qui concerne la photo, je dirais deux heures car elle est issue d’une série où j’ai pris le temps de positionner la lumière de plusieurs façons.

Quelle sont vos sources d’inspiration ?

Je fais les choses au feeling, je m’inspire de ce qui m’entoure. Chaque création peut être différente; une figurine, une histoire. Je suis toujours attentif à ce qui m’entoure, je suis curieux de tout. Ainsi une personne, un lieu, une rencontre, est une source d’inspiration.

Quelle est votre couleur préférée ?

Le noir a une symbolique très forte.

Quel est votre travail dans la vie ?

Je suis gestionnaire RH.

Pourquoi avoir rejoint la Galerie d’Eve et son exposition virtuelle ?

Pour l’envie de partager et de faire connaître mon travail d’autant plus que la pratique de la peinture sur figurine est peu connue.

Seriez-vous prêt à renouveler l’expérience ?

Oui, tout à fait !

LE  MOT DE LA FIN de l’Artiste Yann PYM

A quand, un pic-nic en commun avec tous les artistes exposés ?

Message de l’Artiste

L’Art est un message qui n’a pas de langue…

Rambouillet (78) www.facebook.com/YannPym

Copyright photo: Yann PYM

#art78 #jesoutienslesartistes #jesoutienslaculture #artabordable

Laisser un commentaire